jeudi 12 décembre 2013

Soupe au kale d'inspiration toscane


Cette soupe qu’on nomme ribollita n’est pas la première soupe toscane que je réalise. Mais on dirait que celle-là est vraiment au point. Le fait d’avoir combiné du bouillon de bœuf et du bouillon de poulet y est sûrement pour quelque chose. La petite touche donnée par les graines de fenouil joue aussi un rôle, j’en suis certaine. Peu importe! Si vous avez le goût d’un soupe rustique, savoureuse, qui s’harmonise très bien au goût parfait du Parmigiano Reggiano que vous saupoudrerez sur la soupe en finition, eh bien, cette ribollita est pour vous!






Soupe au kale d'inspiration toscane
6 portions
2 c. à soupe d’huile d’olive
2 branches de céleri en dés
3 carottes en demi-tranches
1 oignon haché
2 c. à soupe d’ail haché
2 tomates italiennes (Roma) pelées, épépinées et coupées en cubes
5 à 6 feuilles de kale (chou frisé) hachées pas trop finement
2 pommes de terre à chair jaune en cubes
1 boîte de 900 ml de bouillon de poulet (sodium réduit)
1 boîte de 900 ml de bouillon de bœuf (sodium réduit)
½ branche de romarin
2 branches de thym
1/8 c. à thé de graines de fenouil broyées
un morceau de croûte de Parmigiano Reggiano de 3cm x 3 cm
1 boîte de 540 ml de cannellini ou 1 pot de cannellini (570 g)
sel et poivre du moulin
pain grillé
fromage Parmigiano Reggiano râpé en finition

Dans un gros chaudron, genre Le Creuset, faire revenir dans l’huile d’olive le céleri, les carottes et l’oignon environ 10 minutes.

Ajouter l’ail et brasser 30 secondes. Incorporer les tomates et cuire 1 minute. Ajouter le chou kale et cuire 4 minutes à découvert. 

Ajouter les pommes de terre en cubes. Verser les deux bouillons et aromatiser avec les herbes et les graines de fenouil broyées. Ajouter le morceau de parmesan, couvrir et amener à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter toujours à couvert, à feu moyen-doux, de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites tout en conservant un petit croquant. Retirer les branches de romarin et de thym. Enlever le morceau de parmesan et grignoter-le (privilège de la cuisinière!)

Égoutter les cannellinis et, dans une assiette, verser la moitié des fèves. Avec une fourchette, les écraser et les incorporer à la soupe. Laisser mijoter 5 minutes. Ajouter maintenant les haricots entiers restants. Brasser délicatement. Saler et poivrer. Réchauffer la soupe et servir avec un morceau de baguette, badigeonné d'huile d'olive et grillé au four à 400 degrés F (205 degrés C) pendant 10 à 15 minutes. Saupoudrer de parmesan au goût de chacun.

21 commentaires:

  1. J'ai préparé à plusieurs reprises de la ribollita mais ma version ne contient ni parmesan (quelle bonne idée!!!), ni pommes de terre. C'est tellement réconfortant comme plat! Et puis j'adore ton bol!

    RépondreSupprimer
  2. une belle soupe -repas bien réconfortante après une dure journée de travail !

    bises de Paris pour mon Amie Lou du Canada patrie chère à mon cœur mon fils a pris la nationalité canadienne et solannellement prêté servent et allégeance devant le portrait sa Majesté la Reine...

    RépondreSupprimer
  3. sai che adoro le zuppe quindi non posso che apprezzare!

    RépondreSupprimer
  4. Ce mélange de légumes, d'herbes et de bouillons doit donner un résultat bluffant, en tout cas pour moi, c'est un goût inconnu à découvrir ! Merci.

    RépondreSupprimer
  5. Ca c'est un vrai delice, ca rechauffe le corps et l'esprit.

    RépondreSupprimer
  6. Je me suis longtemps demandée pourquoi les italiens vendaient, pour presque rien, d'ailleurs, leurs croûtes de parmesan; Le jour où j'ai enfin compris, je suis devenue une inconditionnelle adepte de la chose ... Et tu as raison, ces soupes sont fabuleuses ...
    Bises
    Hélène

    RépondreSupprimer
  7. Lou, c'est tout à fait mon genre de soupe et tu l'as si bien décrite encore une fois. Je craque c'est certain!!

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Lou, je ne connaissais pas la ribollita mais ta mise au point de cette version du jour aiguise ma curiosité et ... mon appétit ! J'apprécie toujours bc les soupes complètes mais j'ai un coup de coeur pour celle-ci dans laquelle je retrouve tant d'ingrédients que j'aime : graines de fenouil, chou, parmesan... et le pain grillé pour la ajouter du croustillant ! je t'embrasse très fort, Françoise

    RépondreSupprimer
  9. Una gran sopa reconfortante lindo plato,abrazos.

    RépondreSupprimer
  10. une belle soupe bien appétissante et réconfortante, jolies photos
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. Avec un beau croûton, quel repas parfait!

    RépondreSupprimer
  12. Une assiette très gourmande. elle donne faim.
    Je m'inviterai bien chez toi.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  13. C'est très réconfortant ces plats rustiques. J'en raffole en cette saison.

    RépondreSupprimer
  14. une belle soupe que j aimerais bien gouter

    RépondreSupprimer
  15. Ça c'est une vraie soupe repas!......et ton inspiration italienne me plait beaucoup!....

    RépondreSupprimer
  16. Je viens tout juste de faire cette recette. Elle est vraiment délicieuse même ma fille de 21 mois a apprécié !! Le seul bémol c'est que tu as oublié de dire quand tu voulais que l'on ajoute les pommes de terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir pris la peine de me signaler cette omission. J'ai fait les corrections nécessaires.
      Je suis bien heureuse que ta fille et toi ayez apprécié cette soupe! C'est quand même chouette qu'une toute petite fille ait aimé les parfums de cette soupe qui sont finalement assez prononcés.
      Lou

      Supprimer
    2. Ah oui j'ai eu de la chance. J'ai eu peur qu'elle n'aime pas le kale (parce que c'est vert beurk !) et le fenouil, mais non !

      Supprimer
  17. Une très belle soupe gourmande , j'adooore !

    RépondreSupprimer
  18. Délicieuse cette soupe! Merci!

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me font plaisir et c'est grâce à eux que j'apprends à vous connaître et ça, c'est vraiment chouette!