lundi 12 juin 2017

Le temps des asperges


Les asperges du Québec, ce qu'elles sont bonnes! Pour profiter au maximum de la saison trop courte des asperges d'ici, voici quelques recettes qui sauront, je l'espère, vous inspirer. Pour vous y rendre, cliquez ici.

jeudi 11 août 2016

Je "spiralise" ... elles aussi!



La blogosphère regorge de recettes réalisées au "spiralizer" (coupe-spirale ou spiraliseur en français). Pinterest en propose de nombreuses. Je me suis amusée, il y a quelque temps, à dresser un tableau de mes préférées. Cliquez ICI pour les découvrir et rendez-vous jusqu'au tableau "Spiralizer".

Dans la Presse Plus du 11 août 2016 dans la section Pause, Marie Allard consacre un dossier à cet outil de cuisine qui gagne en popularité : le coupe-spirale. La journaliste fait le tour de la question de manière agréable et fort intéressante. Pour accéder à son article, cliquer ICI.



samedi 28 mai 2016

Le temps des salades








Plus de 50 recettes de salades vous attendent si vous cliquez ici : CLIC!
Laissez-vous tenter!

Bon été!
Lou

mercredi 7 octobre 2015

Le temps des soupes


Après une longue pause estivale, voilà que mon blog entre en dormance!
Si cette soupe toscane aux haricots vous intéresse, c'est ici que vous retrouverez la recette.

Lou

jeudi 20 août 2015

vendredi 7 août 2015

Riz carnaroli aux courgettes jaunes


Je n'ai aucun talent pour réussir le risotto et on dirait que la démarche me tanne! La technique qui consiste à ajouter du bouillon pendant 15 à 20 minutes à une casserole qui contient du riz et à brasser sans arrêt ou presque, debout devant la cuisinière ne me motive pas du tout, par contre j'aime bien le goût du riz carnaroli, celui-là même qu'on utilise pour faire du risotto. 

Alors, je contourne le problème et je fais cuire mon riz dans un bouillon de poulet biologique savoureux, sans couvercle, pendant une quinzaine de minutes, un peu comme si je faisais cuire des pâtes. Je l'égoutte et c'est tout. Il ne reste plus qu'à le garnir de plein de bonnes choses! Et ça marche!





Riz carnaroli aux courgettes jaunes
4 portions
2 tasses (360 g) de riz cuit
1 tasse de bouillon de poulet conservée à même le bouillon ayant servi à la cuisson du riz
1 c. à soupe d'huile d'avocat ou d'olive
1/4 tasse (50 g) d'oignon rouge haché
1/4 tasse (60 g) de poivron rouge haché grossièrement
1 c. à soupe de fleur d'ail hachée (ou 1 gousse d'ail hachée finement)
3 courgettes jaunes tranchées (épaisseur des tranches autour de 8 mm)
1/4 tasse (65 ml) de vin blanc
1 à 2 c. à soupe d'herbe fraîches au goût (dans mon cas, du thym et de l'estragon)
sel et poivre du moulin
tranches de citron frais (facultatif)

Cuire du riz carnaroli, à découvert, dans un bouillon de poulet un peu plus concentré que si on faisait une soupe, pendant environ 15 minutes. Égoutter le riz en prenant soin de conserver 1 tasse (250 ml) du jus de cuisson. Prévoir 2 tasses (360 g) de riz cuit pour la présente recette. S'il en reste, le conserver pour une autre utilisation comme épaissir une soupe, à titre d'exemple.

Dans une grande casserole, faire revenir dans l'huile, l'oignon rouge, le poivron rouge, la fleur d'ail environ 1 minute. Ajouter les courgettes jaunes et les sauter à feu moyen-fort durant 5 minutes jusqu'à ce que les courgettes commencent à ramollir. Brasser à l'occasion.

Augmenter la chaleur du rond; ajouter le vin blanc et les herbes fraîches. Cuire encore 5 minutes.

Ajouter le riz et 1 tasse (250 ml) de bouillon de poulet conservée à même le bouillon de cuisson du riz. Cuire, à semi-couvert ou à couvert, à feu moyen-doux, encore 5 minutes jusqu'à ce que les courgettes soient cuites et agréables sous la dent. Saler, si nécessaire, et poivrer. Décorer avec des tranches de citron. Servir en accompagnement d'une viande, d'une volaille ou d'un poisson.

Source : Vegucated Kitchen

samedi 1 août 2015

Pizza aux courgettes jaunes et aux fleurs de courgettes


Qu'est-ce qu'on fait quand, dans son petit potager, on a des fleurs de courgettes (fleurs mâles) et des bébés-courgettes accrochés aux fleurs femelles? On les cueille, on les remise au frigo selon la technique proposée en photo plus bas et on se fait une pizza haute en couleur, qui a toutes les chances du monde, à l'apéro, de partir la conversation sur The birds and the bees!

Le fait d'avoir ajouté un peu de feuilles d'estragon aux autres fines herbes fraîches déjà présentes a donné à cette pizza une saveur incomparable!

Les pizzas les plus simples sont souvent les meilleures à condition de travailler avec des produits de qualité.

Tout est dans la pâte ou presque 
C’est l’élément le plus important d’une pizza. Elle doit être blanche, selon mes goûts. Je trouve que les pâtes de blé entier dénaturent le goût auquel on s’attend quand on mange une bonne pizza.

Longtemps, j’ai fabriqué ma pâte à pizza jusqu’à ce que je découvre la pâte à pizza fraîche de chez Milano. Elle est absolument délicieuse, à tel point que cela ne vaut pas la peine de confectionner sa propre pâte. En plus, elle ne coûte que 2,50 $ le paquet, ce qui permet de faire deux pizzas à croûte mince de 31 cm de diamètre. Alors, quand je vais à cette épicerie italienne, je fais mes provisions. S’il en manque dans le comptoir réfrigéré, je fais la demande auprès d’un commis d’épicerie qui m’en apporte gentiment et qui s’empresse de remplir le comptoir.

Arrivée à la maison, je divise chaque paquet de pâte en deux boules, j’enveloppe chacune dans du papier film et je dépose chaque boule de pâte dans un sac individuel de congélation. La pâte peut se garder ainsi congelée durant deux mois, selon mon expérience.


 Cueillette des fleurs et des fruits.


 Conservation : essuie-tout dans le fond, fruits et fleurs, film alimentaire par dessus, et couvercle mis en place. On est bon pour un séjour au frigo...


 ... qui en l'espèce aura duré 48 heures. Maintenant, on plonge les doigts dans les fleurs et on enlève le «coeur».



Pizza aux courgettes jaunes et aux fleurs de courgettes
1 pâte à pizza
2 c. à soupe combles de fromage à la crème (ou moins)
2 tranches fines d'un gros oignon rouge taillées en demi-rondelles
flocons de piment fort (quantité au goût)
1 tomate tranchée finement
herbes fraîches (basilic, thym, ciboulette et estragon)
bébés-courgettes jaunes entiers (ceux qui sont un peu plus gros les tailler en deux sur la longueur)
fleurs de courgettes
fromage Parmigiano Reggiano (très petite quantité)
huile d'olive
fleur de sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 500 degrés F (260 degrés C)

Abaisser la pâte à pizza sur un plan enfariné. Contrairement à une pâte à tarte qu’il faut rouler délicatement et le moins possible, afin d’éviter qu’elle ne durcisse à la cuisson, la pâte à pizza n’a pas cette exigence. On peut la rouler avec vigueur, l’étirer et cela ne l'affectera en rien.

Une fois abaissée d’un diamètre supérieur à la tôle à pizza utilisée, déposer la pâte sur la tôle préalablement huilée et rouler les bords afin d’assurer une belle présentation.

Une fois la pâte bien étalée, étendre le fromage à la crème avec le dos de la cuillère. Il ne faut pas trop en mettre, sinon la pizza sera détrempée et ce n’est pas ce qu'on recherche. Ajouter l’oignon et les flocons de piments séchés. Déposer ensuite sur la pizza, la tomate tranchée finement et débarrassée de ses graines si elle en a beaucoup. Ajouter des herbes fraîches comme le basilic, le thym, la ciboulette et l'estragon (par trop de celle-ci!). Terminer par les bébés-courgettes et les fleurs de courgettes que vous aurez sortis du frigo une demi-heure avant de réaliser la pizza. Saupoudrer d'un peu de parmesan. Juste avant d'enfourner, avec un pinceau, badigeonner d'huile d'olive le bord de la croûte et terminer par un filet d'huile sur toute la pizza.

Au bout de 7 minutes de cuisson il se peut que la pâte ait développé des bulles qu’il faudra crever à l’aide d’une fourchette. Cette opération doit se faire rapidement, d’une part pour ne pas perdre la chaleur du four et d’autre part pour ne pas se cuire le bras…

Une fois l’opération « crevage de bulles » effectuée, s'il y a lieu, ajouter deux à trois minutes de cuisson. C’est en regardant sous la croûte (!) qu’on voit si on a atteint la parfaite cuisson. Attention de ne pas brûler les fleurs de courgettes

Sortir la pizza du four, assaisonner à la fleur de sel et au poivre du moulin. Servir.